• messenger
  • Questions-Réponses
  • Nous contacter
  • Rechercher
Close

SOTOZEN.COM > Novità > Déclaration du Président du Siège Administratif du Bouddhisme Zen Soto sur l'invasion de l'Ukraine par la Fédération de Russie

Déclaration du Président du Siège Administratif du Bouddhisme Zen Soto sur l'invasion de l'Ukraine par la Fédération de Russie

La Fédération de Russie a lancé une invasion de grande ampleur sur l'Ukraine. Selon certaines informations, alors que des installations militaires sont visées, de nombreuses personnes, notamment des civils, ont perdu la vie dans les combats à Kiev, la capitale, et à Kharkov, dans l'est du pays.

Tout d'abord, je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont perdu la vie dans cette tragédie, et ma profonde sympathie à ceux qui ont perdu leurs proches et leurs amis, ainsi qu'à ceux qui ont été blessés.

Pour tous les êtres vivants, la vie est tout aussi précieuse qu’irremplaçable. Il n'existe pas de "vie qui puisse être tuée" pour quelque raison que ce soit, y compris la dignité nationale, l'intérêt ou le principe national. Il est également inacceptable que quiconque soit privé d'une vie paisible, perde sa maison ou ses biens, ou soit forcé de quitter son lieu de résidence.

Le zen Soto adhère au principe selon lequel "il ne faut faire de mal ni à soi-même ni aux autres" et maintient une "position de non-guerre", ce qui signifie que nous désapprouvons toute idéologie ou comportement social pouvant conduire à la guerre ou à la violence et la destruction. Nous croyons également qu’il est possible de réaliser la paix mondiale par la sagesse, en ne répétant pas les horreurs des guerres passées, et la compassion, en étant conscient du caractère précieux de la vie.

À la base de cette croyance se trouve la promesse spirituelle de faire un effort sincère pour construire une société pleine de tolérance, où les conflits peuvent être résolus, en s'appuyant sur les enseignements du Bouddha Shakyamuni et les enseignements des maîtres zen Dogen et Keizan.

En tant que bouddhistes, la première chose que nous devons faire pour le salut et la paix des peuples est d'être attentifs à la douleur et à la souffrance de ceux qui ont été touchés par les horreurs de la guerre, plongés dans la confusion et privés d'une vie paisible. En outre, chacun d'entre nous doit penser et agir comme un citoyen responsable.

Dans le but de réaliser un monde où chacun peut vivre en paix, nous continuerons à pratiquer "ouvrir l'avenir en allant au-delà du sommet d’un mat de 100 pieds".

Révérend Shunei Oniuda, Président
Le Siège Administratif du Bouddhisme Zen Soto